Quel ventilateur utiliser ? PWM, 3 Pins,...

Quels ventilateurs choisir pour refroidir les composants de mon ordinateur ?


Les modèles généralement utilisés sont

 

Les "classiques" (3fils)

ils sont le plus souvent branchés aux connecteurs de la carte mère, à un rhéobus qui déterminera sa tension de fonctionnement (entre 5 et 12volts généralement), ou directement en 12volts sur l'alimentation.

 

Les PWM (4fils)

Ils utilisent une tension continue variable à partir d'une tension fixe et donc une gestion plus efficace qu'un ventilateur 3 fils, avec pour but le silence. Par exemple, si le CPU n'est pas sollicité le ventilateur redescent presque jusqu' à sa valeur minimale et augmentera dans le cas contraire. La gestion du ventilateur sera plus souple également mais dépendra de l'électronique de la carte mère.

 

Le modèle utilisé pour ce test sera l' Artic Cooling F12 Pro PWM dont les caractéristiques utiles sont

- Une taille de 12cm par 38mm d'épaisseur, un connecteur 4 pins

- Un régime maximal de 96m3/heure pour 1500tr/mn.                         

- Un prix : A partir de 6 euro dans les bonnes boutiques.                          La fiche produit du constructeur : ici

 

 

La configuration de test

 

- Boitier Thermaltake Armor Jr

- Alimentation Seasonic S12II 380w

- Carte mère Asus P5Q

- Processeur intel E5200 à 3250 Mhz

- Mémoire Gskill 4Go DDR2 800

- Disques durs Hitachi et Samsung F3 500Go

- Ventirad Apack Zerotherm FZ120

---nextpagearticle---

1ère partie.  Le ventilateur en extraction


 

 

Le ventilateur est installé sur l'emplacement arrière du boitier pour en évacuer la chaleur. Il sera régulé à 4 régimes différents : en mode PWM et à 950/mn ; 1110tr/mn ; 1250tr/mn par le biais d'un rhéobus connecté entre la prise Fan de la carte mère et le ventilateur.

 

Ces différents régimes permettront de voir en comparaison si le mode PWM est réellement efficace face à des régimes prédéfinis.

 

 

Le mode PWM pour ce test

 

Les cartes mères proposent dans leur bios plusieurs modes de réglages selon la marque et le type utilisé.

Pour l'exemple qui suit, la carte mère Asus P5Q en propose trois nommés "Normal, Turbo et Silent".

Ce sera donc le mode "Silent" qui sera choisi ici afin de réduire au maximum les nuisances sonores du ventilateur.

 

 

Les résultats

 

Nous retrouvons ci-dessous les températures affichées par trois sondes équipant la carte mère.

Celle du processeur, de la carte mère et du disque dur et après avoir sollicité à fond le processeur durant 30 minutes via OCCT.

En mode PWM, le ventilateur fonctionne à un régime variable de 697 à 1110 tr/mn. La température ambiante de la pièce est de 21°C.


Remarquez les résultats à 950tr/mn. Un flux régulier qui peine a dissiper la chaleur du CPU et des disques durs. Le ventilateur est peu audible.

 

A 1110tr/mn, nous obtenons des températures plus basses pour tous les élements du boitier. Le ventilateur devient par contre plus sonore.

A 1250, C'est la meme chose mais en plus efficace. Le ventilateur est bruyant et c'est le prix à payer pour un refroidissement maximal.

Le mode PWM, il se situe sur le graphique entre les deux premiers régimes mais avec deux avantages : Il dissipe efficacement la température du CPU et devient inaudible lorsque le processeur n'est pas ou peu sollicité avec son régime avoisinant les 700tr/mn.

 

 

Conclusion de la première partie

 

Le PWM est réellement efficace avec un radiateur seul. Pour les utilisateurs privilégiant le silence pour des travaux courants comme la bureautique ou une utilisation multimédia, ce mode automatique saura évacuer la chaleur de vos composants et ce dans un minimum de bruit.

Mais qu'en est il une fois installé sur un radiateur CPU  ? ...

 ---nextpagearticle---

Le ventilateur pour le processeur

 

Voyons maintenant l'utilisation du ventilateur sur le radiateur du CPU.


 

 

Pour le test suivant, le ventilateur est installé sur un radiateur CPU de marque APACK ZEROTHERM FZ 120 qui est présenté ici.

 

L' Artic Cooling sera régulé à 4 régimes différents : en mode PWM et à 860/mn ; 1050tr/mn ; 1250tr/mn toujours par le biais du rhéobus.

A l'arrière du boitier et pour évacuer l'air, se trouve le meme modèle mais régulé à 860tr/mn.

C'est un faible régime utilisé pour ne pas perturber l'efficacité du couple radiateur/ventilateur dans les tests.

 

 

Les résultats

 

Nous retrouvons ici les températures affichées par la sonde du CPU de la carte mère.

Selon les memes conditions qui sont un test avec le logiciel OCCT durant 30 minutes.

 

En mode PWM, le ventilateur a fonctionné sur un régime variant de 715 à 740 tr/mn.

 

Cette fois-ci, le mode PWM est moins performant car son régime moindre de 150 tr/mn insuffle moins d'air entre les lames du radiateur pour une dissipation de chaleur efficace.

 

 

Conclusion de la seconde partie

 

Le PWM est la solution moins efficace. Là, il sera à privilégier pour les processeurs chauffant peu ayant pour radiateur un modèle suffisamment performant.

Pour les utilisateurs demandant beaucoup à leur CPU, comme l'overclocking par exemple, l'utisation d'un ventilateur ayant un débit plus important est plutot conseillé.

Et pourquoi pas deux ventilateurs PWM dans le boitier ? ...

 ---nextpagearticle---

Cette solution est envisageable si vous avez la possibilité de réguler deux ventilateurs par ce biais.

D'ailleurs, la particularité de cette marque est de proposer un chainage de ventilateurs et ce jusqu' à 5 modèles au total.

 

Les avantages sont nombreux comme ceux montrés dans le test qui va suivre, les deux ventilateurs "CPU et extraction" sont branchés l'un à l'autre. Ce qui permet d'utiliser un seul branchement 4 pins pour les deux qui tourneront exactement au meme régime.

 

 

Les résultats

 

Nous retrouvons ici le résultat juxtaposé au test en "semi passif" de la première partie. Le processeur donc, la carte mère et le disque dur.

 

Le chainage de deux ventilateurs en mode PWM se révèle etre efficace pour cette configuration.

Les températures de la carte mère et du disque dur sont dans des normes plus qu'acceptables et celles du CPU deviennent performantes !

Cela vient aussi du fait que lorsque la température du CPU augmente, c'est le régime des deux ventilateurs qui suit.

 

 

Conclusion finale

 

Voici un petit classement pour résumer l'ensemble des tests :

 

Ventilation maximale : Deux ventilateurs régulés manuellement à haut régime semble etre la meilleure solution.

Polyvalence en silence : Deux ventilateurs en mode PWM pour un compromis performance/silence.

Silence à tout prix : Le ventilateur PWM en extraction/sortie de boitier.

 

Une précision s'impose quand meme, car ces tests sont réalisés avec une configuration et un ensemble de pièces d'ordinateurs précis.

Il est probable qu'avec un processeur et un radiateur plus ou moins performants, une autre carte mère et un boitier plus ou moins grand, les températures soient différentes.

Mais si ce test peut vous aiguiller pour votre choix final, j'en serai pleinement satisfait  Clin d'oeil

 

 

Tests effectués avec les logiciels OCCT linpack( 30mn ), HW Monitor et un rhéobus FANMATE pour accessoire.

Fredardware, le 16 avril 2010

Détecter la langue » Hongrois

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×